Home
Réflexions de Toussaint... A l'avenir quel est le chemin ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Hervé le Grand   
Jeudi, 31 Octobre 2019 00:00

Ô feuilles d'automne... A quel Saint faire appel ?

Nous n'en finissons plus de voir tomber les feuilles en octobre. Et si la curiosité vous tient, avec un peu de chance vous sentirez sous la pluie, les douces effluves  d'une nature généreuse et riche de bons sens. Ainsi, vous pourriez accepter les épreuves de la vie et profiter pour vous émerveiller devant le cycle de la vie d'ici et d'ailleurs ! Et pendant que les Saints et les Saintes s'évertuent à nous encourager à ne pas faire les idiots, nous, dans la grande majorité d'entre nous, nous continuons à courir après des chimères comme des canards sans tête !

La croissance... cette curieuse chimère

L'une des chimères étant la croissance, le Président et son équipe sont les canards sans tête de notre démocratie vautrée dans la boue du commerce de tout et de rien pour que les chiffres soient beaux mais sans tenir compte des réels besoins de chaque enfant, chaque femme, chaque homme, chaque grand-père, chaque grand-mère.

Je ne vois aucun bénéfice pour nos chers et chères anciens et celle de leurs descendants et amis, à ce que notre pays soit en pleine croissance et en même temps qu'ils subissent les tourments de leur propre santé fragilisée et détruite en raison de l'empoisonnement des terres, de l'eau, de l'air et même des esprits par des médias à la quête du scoop accrocheur !

Et puisque le constat est celui de l'incompétence avec certainement une très grande part d'orgueil et, une once de hasard de la vie. Aussi, il est correcte de croire qu'un homme politique incompétent peut très bien s'épanouir dans le milieu du théâtre !

La démocratie doit protéger ses propres enfants et ne pas nuire aux autres !

La maladie est une fatalité certes mais lorsqu'elle est provoquée et encouragée par des empoisonnements divers et variés, nous devons réagir et définir des règles strictes aux acteurs de la vie économique ! La démocratie doit protéger ses propres enfants ! Or en France, je déclare que nous sommes face à un dilemme : Soit nous nous taisons et continuons à courir comme des canards sans tête et laissons faire une équipe inapte à gouverner un pays ! Gérer un pays ne consiste pas à suivre une politique de terre brulée en mettant en tête des priorités l'économie puis l'homme en second ! De même, gérer un pays ne consiste pas à piller les ressources des pays en relation avec lui. Aussi, au regard des résultats obtenus, un homme politique incompétent doit avec la sagesse de le reconnaître et cela ne l'empêchera pas de s'épanouir dans le milieu du théâtre ! Il ne serait question de considérer cela comme un déshonneur !

La majorité des présidents de la 5ème république française était inapte à la fonction !

Le temps de l'esclave semblait être aboli mais il apparait que non puisque nous sommes esclave de notre modèle économique qui n'a aucune empathie envers le vivant, notre espèce compris. Choisir de dédier un temps pour exercer un mandat politique est louable mais certains politiciens devraient admettre qu'ils ne sont pas fait pour cela. Hitler ne l'était pas, pas plus que Staline, pas plus que tant d'autres comme la majorité des présidents de la 5ème République Française. Il n'y a pas de honte à cela ! Non bien sûr que non, il faut juste le reconnaitre et démissionner en prenant soin de na pas attendre d'être mis à la porte pousser par les vents colériques de la révolte, ces capables de décoiffer les toitures de la République !

Toutefois, cela à beau être évident vu de l'extérieur du cercle du pouvoir, qu'il semble étonnant qu'ils ne le voient pas ! La politique est une course à l'échalotte ou l'injustice consiste à laisser la place à des acteurs ! Ainsi gouvernée, la France, qui pourrait montrer l'exemple, les bons exemples, en Europe et sur les autres continents !

La douceur d'un potiron pour fêter la Toussaint !

Une part de notre vitalité à été perdu dans l'ignorance de ce que celles et ceux fêtés à la Toussaint. D'où cela provient-il ? Ne serait-ce pas dû au fait que certains penseurs de génie ont décrété, fort de leur supposé supériorité intellectuelle,l'inutilité des religions et en piètres ignorants, ont piétinés les acquis et les ressources qu'ils ne comprenaient et n'acceptaient pas. mais les faits sont têtus. Et d'ailleurs, si une Eglise comme celle de Saint-Nicolas des Champs à Paris est pleine de croyants et mêmes de non croyants tous les jeudis, ce n'est pas pour critiquer la cérémonie qui y a lieu mais pour venir chercher une aide précieuse que beaucoup trouvent après des périodes d'errance. Mais ne croyez pas que seuls les malheureux y viennent, non ! Il suffit de voir les visages pour se rendre compte que nombre d'entre eux sont déjà heureux !

Les tenants d'une croissance acharnée ont cru voir dans cette fête une aubaine, aussi au lieu de porter son attention aux Saints et Saintes, voilà que les citrouilles se sont invitées à la fête ! Bon ! Que cela ne tiennent, rien n'empêche la citrouille de se transformer en potimarron, petiron pour fêtons avec douceur la Toussaint.

Je ne crois pas que Sainte Hildegarde de Bingen acquiesce une soupe avec fenouils, châtaignes agrémentés d'ortie. Cité Sainte Hildegarde étonnera plus d'un lecteur ici, aussi ceci mérite une petite information supplémentaire. En effet, cette Sainte a écrit plusieurs livres, des traités forts précis sur le sujet de la santé et comme l'avaint si bien compris les médecins célèbres, la santé est pour une grande part, dans sa propre assiette. Reste à savoir ce qui est favorable ou pas ! A cela Sainte Hildegarde a passer une vie entière à transmettre ce qu'elle a reçu. Ecrit dans les années 1160-80, soit il y a 800 ans, les conseils s'avèrent juste puisque des médecins comme le Docteur Wighard Strehlow ont constaté et démontré la véracité de son travail.

Quant au Padre Pio ou Sainte-Marthe reviennent sur terre sans que nous ayons fait le moindre effort ! Ce serait décourageant pour eux ! Surtout lorsque l'on connait la qualité de leur sagesse et de leurs actions.

L'école primaire... Eclosions de la source de l'envie ou celle du désoeuvrement et du découragement !

Il a ceux qui croient et ceux qui ni croit pas ! Certes ! Mais peut-on prétendre que nous croyons pas faute d'avoir profondément étudié la question ? Qui s'étonnera de l'abandons des Eglises si nous considérons la manière dont les grandes lignes ne sont jamais abordés d'une manière simple et pragmatique auprès des enfants en âge d'écouter ? J'entends ici, que ceux qui prient savent pourquoi ils prient. Ils savent aussi comment le faire car ils l'apprennent au fur et à mesure de leurs prières. Cela leur apporte l'énergie et du bonheur, tous deux propices à l'action.

Mais qu'en est-il de ceux qui ne prient pas ? Ils pourront dire, je ne prie pas parce que je ne crois pas en Dieu ! Ici, si vous le voulez bien, arrêtons-nous sur quelques faits : si Dieu n'existe pas, pourquoi pas après tout ! Si nous partons sur cette hypothèse, il me vient alors une question : Comment expliquerions-nous les faits qui ont jalonné la vie du Padre Pio ? Comment un homme comme lui aurait pu faire savoir à celles et ceux qui venaient le rencontrer dans son Eglise au coeur de l'Italie, qu'au cours de leur entrevue un ou plusieurs point avait été oublié(s) ? Et pour parler de nouveau de cette Sainte, comment Hildegarde de Bingem, devenue Sainte Hildegarde de Bingen aurait pu rassembler il y a huit cent ans, oui 800 ans, des informations aussi précises sur le fonctionnement du corps, de l'esprit et de l'âme ?

Simplement accepter ce qui hors de notre porté & aider son prochain ici et ailleurs !

Avec sagesse et honnêteté, je ne vois pas d'explication concrète si ce n'est que, au-delà de ce que nous voyons, sentons, ressentons, entendons, quelque chose d'autres est en mouvement et inter-agit avec nous à la condition d'y porter attention. Bien souvent, il semble qu'une épreuve de la vie conduit à y être contraint, au point de rechercher tous les moyens pour guérir ou soulager sa conscience. Et souvent aussi cela se déroule indépendamment de notre volonté ! Il faut simplement accepter ! Non pas que nous sommes forcés à croire mais que l'épreuve ouvre de nouvelles portes dans notre esprit !

Lire écrire et compter sont la clef de l'accès aux livres ! Les livres sont des sources qui nous irriguent jusqu'à ce que nous ayons compris ! Le reste viendra en son temps ! le temps de la compréhension holiste car tous est lié... Reste à faire des actions justes dont les conséquences sont saine, cohérente et pérenne !

Primum non nocere
D'abord ne pas nuire.

Mise à jour le Jeudi, 31 Octobre 2019 06:56
 

Information

Copyright © 2020 www.creersansdetruire.com. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Sondage

Dr Wighard Strehlow.... le connaissez-vous ?
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 20 invités en ligne

Institut Eco-Conseil

Regarder vraiment..

ph_feuille_verte.jpg