Home
Epandange & distance : J'en parlerai à mon vairon !! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Hervé le Grand   
Mardi, 19 Novembre 2019 00:00

A mon vairon comme l'on dit à mon cheval... Monsieur Le Ministre !

Pesticides : L'échec et mât !

Monsieur Guillaume, je prends ma plume ce matin pour vous écrire un mot de mes vairons ! Ils vous interpellent d'un des affluents de l'Odet, des Profondis. Morts, décimés, empoisonnés par les pesticides que vous vous évertuez à défendre alors même que les rivières sont mortes ici !

Alors, je n'irai pas par quatre chemins, prétendre défendre les paysans en les laissant en proie à des multinationales auto-proclamées "sauveur de l'humanité" tout en produisant des poisons indignes d'être  déverser sur les terres de nos pires ennemis, est inqualifiable ! Oui défendre de telles engeances d'entreprises est même criminel !

Soit il s'agit d'ignorance ! Soit il s'agit de lâcheté !

Ce qui est terrible ici, c'est que je me demande si vous le faites exprès ou si vous n'avez pas les moyens intellectuels de le comprendre ? Dans le premier cas, cela serait de la lâcheté et vous devriez démissionner car vous allez finir par vous mordre les doigts de devoir dire toute ces imbécillités, soit il s'agit vraiment d'ignorance (je n'y crois pas ! Pas ce niveau d'ignorance !) et dans ce cas, je me demande  comment vous avez pu être nommé Ministre de l'agriculture par ses temps de révoltes et soulèvement contre les empoisonnements systémiques auquel la population des hommes et celles de toutes les espèces doivent faire face !

De votre croissance malsaine, aucun riverain n'en veut !

Mais si vous persistez à nous faire croire que c'est le bon sens paysan d'asperger ses terres de pesticides, herbicides, fongicides, insecticides, alors cela signifie aussi que vous vous moquez de toutes les familles référencées par les équipes de Emmanuelle Amar de REMERA, familles qui ont a souffrir des handicaps à vie ! Certes, les soins, la mise de prothèse procurent à votre Gouvernement, de la croissance ! Mais de cette croissance, les riverains n'en veulent absolument pas !

Votre temps est compté ! Mr Nicolas Hulot garde toute mon estime car il a démissionné faute de pouvoir agir ! Vous, en restant au poste de Ministre, vous estimez peut-être que les tensions vont se calmer ? Vous vous trompez lourdement car les gens ne sont pas dupes. On n'a beau ne pas avoir les réseaux d'appuis dont vous disposez, nous n'en sommes pas moins organisés pour nous renseigner, faire le point, réfléchir, analyser, faire des essais, vérifier les faits, constater les différences et apprécier les vertus de la nature sauvage que vous nommez par ignorance "mauvaises herbes", voire "fléaux" des cultures et j'en passe !

Mais ce que vous ne voulez pas savoir ou que vous ignorez, c'est que la puissance des plantes n'a pas d'égal dans le monde la chimie de synthèse et n'en  aura jamais car une plante est composée de myriade de molécules utiles à maintenir l'équilibre, voire à  le détruire alors que la chimie de synthèse est par sa petitesse, restreinte à mettre en œuvre que deux ou trois molécules !

Un chimiste quel que soit ses aptitudes, n'a pas un pour cent (1%) de l'intelligence de la plus petite de nos plantes !

Monsieur le Ministre vous défendez la lie de l'intelligence !

Cultiver ce n'est en aucun cas empoisonner et détruire !  Pourtant c'est la politique agricole que vous défendez ! Vous refusez de prendre les mesures qui s'imposent contre les empoisonneurs chroniques et ici je ne parle pas des paysans mais des agro-business qui apprennent à faire de l'argent de tout, y compris du malheur des autres ! Ils n'hésitent pas à faire de l'argent même sur le dos de nos morts car même un mort doit rapporter une part de leur capital ! Vous cautionnez la lie de l'humanité ! La lie que l'on dit intelligente car elle diplômée, riche et suffisante du haut de leur quelques millions volés ! Oui quand on gagne sa vie à développer des pesticides à base de chimie de synthèse, c'est du vol car il y a tromperie, malfaçon, escroquerie délibérée et mise en danger de la vie d'autrui !

Un pont trop fragile ou les lois de la Nature non respectée !

Comme d'un pont qui finit par s'écrouler en emportant la vie de cette jeune adolescente ! Une vie perdue et tant de vie partiellement détruire qu'il faudra des années à retrouver ! Ainsi, d'une transgression de règles simples, voici le résultat inévitable et déplorable : Un chauffeur de poids-lourd qui, semble-t-il a transgressé la loi de la nature du pont ! Et voilà une catastrophe qui tombe !

Ainsi, quoi qu'un panneau, voire plusieurs lui indiquai(en)t l'interdiction dudit pont, il a cru sans doute à sa bonne étoile ! Il a cru qu'elle lui permettrait de passer encore une fois ce pont et de gagner du temps... à la perdre ! Sans doute que le temps lui était compté ! Sans doute était-il pressé ! Peut-être par un soucis de gain de temps et d'argent il a transgressé l'injonction qui lui interdisait de passer ce pont ! Serait-ce encore "Croissance", cette amie détestable de l'économiste stupide qui serait coupable d'un tel accident ! Sans doute est-elle mêlée à ce drame où il était évident que la vie ne tenait qu'à un fil !

Au chauffeur, cet adage pourrait s'appliquer "Vous ne l'emporterez pas au paradis" ! Toutefois, il est à espérer que tout est pardonné à celui qui reconnait ses fautes et erreurs. Paix aux âmes ! Mais  qu'au minimum cette exemple détestable et triste vous serve de leçon Monsieur le Ministre !

Vous transgressez les lois de la Nature au profit d'une bande de pollueurs !

Comprenez-vous que vous aussi, vous vous trouvez être dans le même cas ! Vous vous transgressez les lois de la nature au profit d'une bande de pollueurs et ceci au détriment de toutes les espèces qui vivent sur ces territoires aspergés de ces poisons ! Mais que l'on ne s'y trompe pas, même si le paysan est aussi responsable de ses actes, les principaux fautifs sont les criminels  qui créent ces engeances et qui cachent sciemment  les dangers de leurs effets délétères !

Méfiez-vous... vous ne connaissez pas la nature du pont que vous traversez !

Ne vous étonnez pas si vous perdez l'équilibre sur votre pont car la Nature montre tant de signe de faiblesse que l'effondrement généralisé est probable désormais ! Méfiez-vous car vous avez une fausse connaissance de la résistance de ce pont ! Ce pont ne peut supporter le poids de votre ignorance ou le poids de votre lâcheté !

Enfin, soyez sûr que personne ne vous reproche d'avoir peur de ces lobbies dont ont connait la perversité et la dangerosité ! Combien d'amis tués dans les forêts équatoriales  en protégeant leur bien le plus précieux !  Ami-e-s des terres lointaines, recevez nos remerciements pour service rendu aux nations et à toutes les espèces ! Paix à vous et paix à leur famille !

Mais quoi qu'il en soit, vous Monsieur le Ministre, vous devez faire un choix... Plaise que vous ayez ce courage pour nous tous !

 Primum non nocere
D'abord ne pas nuire.

Mise à jour le Mardi, 19 Novembre 2019 05:15
 

Information

Copyright © 2019 www.creersansdetruire.com. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Sondage

Dr Wighard Strehlow.... le connaissez-vous ?
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 36 invités en ligne

Institut Eco-Conseil

Regarder vraiment..

Genet_2.JPG