Home Assumer ses rôles Celle du paysan
Responsabilité paysan & agriculteur PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Hervé le Grand   
Mercredi, 21 Juillet 2010 14:00

Être paysan respectueux ou un agriculteur qui exploite, détruit la terre !

Pour un néophyte, il est difficile de se rendre compte combien les terres agricoles sont exploitées dans le pire sens du terme. C'est une véritable tragédie !

Une tragédie dont le premier à en faire les frais est l'éco-système et toutes les espèces qui y vivent.

Eau : Les gaspilages et les pollutions de l'agriculture intensive !

Gaspillages et massacres !

Évidement, en simple touriste et voyageur, lorsque nous circulons sur les routes de nos campagnes de France, il est difficile d'imaginer à quel point les terres sont abîmées, salies, détruites, polluées, vampirisées, spoliées de ce qui fait leur richesse. Il est d'autant plus difficile de le savoir si nous ne connaissons pas la terre à travers un lien de famille car comment un citadin lambda pourrait-il connaître ces micro-organismes, ces insectes, ces mammifères, ces champignons et autres espèces végétales vivant avec, et de la terre, et de tous ces habitants.

En Europe... même constat !

Le constat est le même, dans les autres pays, en Europe et sur les autres continents à de rares exceptions près comme l'Autriche et de rares paysans dissimulés par-ci, par-là qui ont compris que la terre se respecte et doit être choyée ! Au lieu d'être des gardiens d'une richesse incommensurables, le paysan s'est perdu dans le rôle de l'agriculteur à la mode contemporaine et exploite la terre jusqu'à l'épuisement et la ruine.

Quels sont les responsables ?

Le paysan n'est pas le seul responsable de cette faillite sans précédent, il est aussi victime, comme les autres, d'un modèle économique qui n'a d'autre fin que de transformer le monde en magasin !

Pourtant, le paysan a aussi sa part de responsabilité et pour ceux qui ont démontré au cours des dernières décennies l'intérêt de soigner la terre en la protégeant et la nourrissant (Brf, composte, culture et élevage variés, rotation de culture et d'élevage, intérêt des haies, etc.) ils se sont bien rendu compte que ces techniques permettent de bénéficier en retour de récoltes abondantes, variées et saines.

Payer ses dettes jusqu'à sa tombe ou changer de modèle !

Aussi pour ceux qui n'ont pas encore fait le pas, quoique le chemin ne soit pas facile en raison du piège dans lequel ils se sont engagés (prêts, endettement, hypothèque principalement) vous devez prendre vos responsabilités et agir en conséquence car les pollutions, le gaspillage d'eau, le non respect des espèces en usant des techniques d'élevage atroces ne sont pas dignes d'un être humain.

La pire des générations de pollueurs !

Quant aux agro-managers, profiteurs et esclavagistes des temps modernes, votre course effrénée vers l'agrandissement des terres que vous volez, sans ressentir aucune honte, montre à quel point vous avez perdu le sens de la mesure. Comment pouvez-vous prétendre être responsables ? Vous ne respectez ni la terre, ni les éco-systèmes ni le genre humain.

Plaise que vous compreniez ceci et agissiez en conséquence mais il semble que seule la loi pourrait vous faire renoncer à votre rêve illusoire !

Primum non nocere


Mise à jour le Mardi, 07 Août 2018 13:53
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Information

Copyright © 2018 www.creersansdetruire.com. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Sondage

Connaissez-vous le Pr Gilles-Eric Séralini ?
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 17 invités en ligne

Institut Eco-Conseil

Regarder vraiment..

Genet_2.JPG