Home Entrave & Failles Hiérarchie dissimulée
Hiérarchie entre les sphères du developpement durable PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Hervé le Grand   
Mercredi, 21 Juillet 2010 13:34

Existe-il une hiérarchie entre les trois sphères du Développement Durable que sont l'environnement, le social et l'économie ?Hierarchie ignorée des trois sphères sur developpement durable

Vous recommander d'être attentif à notre environnement et à celles et ceux qui nous entourent est à nos yeux très important ! Nous n'évoluons pas seul sur cette planète d'où l'importance de l'attention, la cohérence de chacun. L'économie ne doit pas nous rendre aveugle et entraîner des actes contraires à ce que nos écosystèmes peuvent supporter !

Nous sommes sur une planète et une seule !

Nous sommes sur une planète et une seule ! Et comme nous ne pourrons pas assumer les conséquences et sub-conséquences de nos erreurs à l'échelle d'une ou deux génération(s), par exemple la désertification de milliers, de millions d'hectares, la chute vertigineuse des espèces, la pollution généralisée des éléments, etc. Il nous faut éviter coûte que coûte l'erreur qui consiste à accroître les échanges futiles sous prétexte qu'il faille faire de la croissance pour satisfaire un système économique archaïque au détriment de l'homme et de son environnement.

Une erreur monumentale !

Or il s'avère que le concept du développement durable place sur le même plan la sphère environnement, la sphère sociale et la sphère économie. C'est une aberration ! Pourquoi ? Parce que ce concept ne reconnait pas l'existence d'une hiérarchie entre les trois sphères. En effet, nous estimons preuves à l'appui que la sphère "Economie" s'appuie sur la sphère "sociale" (humanité), qui elle même, s'appuie sur la sphère "Environnement naturel".

Rien ne vaut un exemple réaliste pour comprendre l'importance de cette hiérarchisation !

Si ce propos paraît abscons, illustrons-le d'un exemple : Que pourrions-nous faire dans un désert avec une carte de crédit ou des pierres précieuses si nous n'avons pas la possibilité de nous désaltérer ? Rien si ce n'est de pester et regretter le manque d'eau...! En Chine, tous les villages absorbés par le désert ont été évacué. Cela démontre par l'exercice de la pratique que la sphère économique a pour assise l'Homme et que la sphère sociale ne peut résister si la sphère environnementale n'est pas en mesure de la porter ! Il s'est passé exactement la même chose autour de la mer d'Aral lorsque les cultures de coton ont brutalement été stoppées par la salinisation des terres. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, les pêcheurs de la mer d'Aral se sont retrouvés tout d'abord confrontés à la pollution de l'eau puis ils se sont retrouvés à sec en raison du détournement des deux fleuves l'alimentant. Le verdict pour eux fut radical (Notez bien qu'aujourd'hui, nous observons une amélioration de la situation grâce aux changements de comportement) : Ils n'avaient donc plus de poisson à pêcher. Sur le continent africain, le lac Tchad se trouve aussi dans une situation identique. Le lac a perdu 4/5ème de sa surface et les vingt millions d'hommes et de femmes se retrouvent pris au piège d'un environnement devenu hostile à force de projets absurdes.

Nous ne pouvons pas physiquement nous passer de notre environnement !

L'eau est vitale, comme l'est la biocénose abritant la faune et la flore. Nous ne pouvons pas physiquement nous passer de notre environnement. Ce qui n'est pas le cas pour notre modèle d'échange. L'économie nous permet d'assurer les échanges entre nous qu'à la condition d'un environnement à même de garantir la fourniture de produits et de services. Croire que grâce à des ajustements économiques nous puissions suppléer les dégâts fait à la nature est une illusion.

Selon Creersansdetruire, la hiérarchie est bien réelle entre les trois sphères du Développement Durable que sont l'environnement, le social et l'économie. En aucun cas l'économie ne peut se réclamer être à la hauteur de l'environnement. Un homme affamé réclame de la nourriture et non son équivalent en monnaie ! L'ignorer est absurde et fatal ! Pourtant, il y a toujours des profiteurs et autres escrocs sans scrupule pour profiter du malheur des uns afin d'alimenter leur avidité.

Primum non nocere

Mise à jour le Mardi, 17 Janvier 2012 11:11
 

Information

Copyright © 2019 www.creersansdetruire.com. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Sondage

Connaissez-vous le Pr Gilles-Eric Séralini ?
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 87 invités en ligne

Institut Eco-Conseil

Regarder vraiment..

Genet_3.JPG