Home Santé & harmonie Prostate... Reins !
Prostate en berne ? Agissez sur les reins ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Hervé le Grand   
Vendredi, 22 Juin 2018 09:04

Cycle du sommeil interrompu... Vessie et prostate qui dysfonctionnent... Agissez sur les reins !

Se prémunir des empoisonnements passifs... est un jeu d'enfants ! Les empoisonnements passifs se sont généralisés ! La nourriture, l’eau, l’air, l’habitat... tout est soumis à la présence de polluants et lorsque le corps les absorbe, ce dernier ne les connait pas et ne sait pas toujours qu'en faire. De plus, il n'a pas l'énergie pour s'en départir ! Or, lorsque le corps est surchargé de polluants, il est nécessaire de l'aider à se défaire de toutes ces engeances issues souvent de la chimie de synthèses, soit des atomes, des molécules plus ou moins complexes et dangereuses pour toutes les espèces.

Et retenez ceci : le corps ne connait pas ces poisons ainsi, il ne sait que faire de ces substances, aussi, voici l'énigme à laquelle nous (notre corps) devons impérativement répondre : Vu que nous côtoyons, nous absorbons des polluants quasi-chaque jour, posons-nous les questions suivantes :

  • Si cela est possible, que pouvons-nous faire pour éviter les polluants ? Un polluant non absorbé est un polluant que nous n'avons pas à évacuer !
  • Une fois "empoisonné", que devons-nous faire pour les extirper de mon corps partout où ils se sont invités à tord ?
  • Et à qui devons-nous nous adresser pour nous aider concrètement dans cette exercice ?

Donner au corps les moyens de résoudre cette énigme !

Ne soyons pas aveugle, autiste et mauvais joueur ! Notre corps peut résoudre beaucoup de problèmes, toutefois si nous ne lui donnons pas les moyens de résoudre l’énigme, il sera de plus en plus en difficulté et finira par vous lâcher lamentablement. Un coup de fatigue, un burn out, une maladie portant un nom terrible ou un autre nom encore plus terrible qui n'est que l'illustration d'un déséquilibre, l'illustration de la perte de l'harmonie ! Volontairement, je ne cite ni l'une ni l'autre maladie car le nom importe peu ici. Le but étant de vous présenter le raisonnement logique, pour être à la recherche de l'organe à l'origine du dysfonctionnement et également trouver l'élément déclencheur !

Tout est harmonie !

Notre planète est harmonie, notre corps est harmonie, il faut donc le savoir et l'observer ! Soyez rassurés, même dans le pire des cas, nous devons résister aux discours lénifiants qui consiste à laisser croire qu’être malade est normal et que par exemple dormir sous l’emprise des somnifères durant quarante ans de sa vie est inévitable ! Ou qu'il est normal de prendre un médicament pour lutter contre le cholestérol ou contre le diabète ou contre la tension où contre les maux de tête, les maux de dents, et les maux... les maux et encore des maux !

Le sommeil & le cycle du sommeil !

Stop ! Stop ! Arrêtons-nous... Nous devons nous arrêter et observer ! Car il n'est pas normal de ne pas dormir d'un sommeil réparateur ! Et quand nous dormons pas correctement, le cycle de sommeil ne suit pas sa révolution entière et donc c'est la porte ouverte à une faille, à la chute d'un organe, elle même provoquant la défaillance du corps ?

Bref, c'est l'assurance que la chianlie est chez soi ! Ne plaisantons pas sur ce sujet ! Un sommeil non naturellement acquis est inévitablement l’origine de plusieurs problèmes de santé car le le cycle de sommeil n’est pas accompli correctement ! Or ce cycle est vital et crucial puisqu’il permet de gérer tout l’ordonnancement de la procédure de rangement, et d'assurance en langage commun le nettoyage intégral du corps.
Ainsi, lorsque le sommeil n’est pas naturel, il est inutile de vous lancer sur autre piste que celle-là ! Cherchez la cause qui produit ce bouleversement ! il faut trouver l’origine du dysfonctionnement, c'est-à-dire trouver la cause qui rompt l’harmonie !

Équilibre & nourriture saine & vie saine

Le corps humain, comme le corps de toutes espèces animales est harmonie et équilibre ! L’harmonie est obtenu par une nourriture saine, libérer de tous les poisons comme les insecticides, les fongicides et les herbicides... ces grandes familles de tueurs en séries mortelles pour les espèces ciblées mais aussi mortelle pour les espèces parapluie et les espèces assujetties... Et mortelles pour l'Homme car nous sommes au bout de la chaîne !

Un exemple ? Bon allons-y ! transportons-nous dans le pré où paissent des vaches blanches et noires... Dans un premier temps observons ces vaches ! Nous pouvons remarquer qu'elles sont de plus en plus nombreuses, un troupeau d'une centaine de jeunes vaches qui ont un aspect général triste où vous ressentez une atmosphère pesante. Ces vaches ne résistent pas au delà de 5 à 6 ans, ensuite elles sont abattues car la quantité de lait produite n'est plus suffisante pour l'agriculteur qui a oublié l'être vivant et parle de quantité, de rentabilité, de chiffre d'affaire et de toute sortes de bêtises de ce genre...

Quand ces vaches ne sont pas à brouter de l'herbe chargée de pesticides, plus précisément d'herbicide, elles sont à l'étable à se nourrir de maïs acides & pollués et du fameux complément, le sojas totalement pollués d'une myriade de polluants provenant d'Amérique su Sud. Ces vaches vivent l’enfer de leur camp de concentration. Peut-être l'agriculteur qui les exploite vous dira qu'il aime ses animaux et qu'il les soigne bien mais je vous le dis et je vous le répèterai tant que durera ces pratiques délétères, la vache n'a pas à subir un pareil train de vie dégradant ! C'est un animal doué d'intelligence, certes ayant ces propres caractéristiques, certes ayant ses propres aspirations à vivre paisiblement dans un pré, tout en broutant une prairie composée d'une centaine d'espèces végétales au minimum. Ce qui n'a rien à voir avec une pré où le poison est présent partout et aussi concentré dans la plante que ces vaches artificialisées nommées Prim'Holstein, broutent cette graminée résistant curieusement aux herbicides utilisées pour éradiquer toute espèces jugées concurrentes à cette seule graminée, semé par l'agriculteur ! Et pour couronner le tout... car une seule bêtise monumentale ne suffit pas : il épand de l'azote et l'engrais chimique sur ses champs complétant l'empoisonnement en croyant nourrir le sol ! Pauvres ères que ces générations d'agriculteurs à l'on a grâce à la méthode globale, fermé les portes du savoir (ce qui n'est pas irrémédiable mais demande des efforts importants durant plusieurs années) et à qui, ensuite, l'on a ôté l'autonomie au fur et à mesure afin qu'ils ne pensent plus et obéissent comme de gentils toutous ! Ils croient être autonome au sein du syndicat principal le FNSEA, mais la encore, ils se trompent, ils ne sont rien, si des poins que l'on manipule au gré des intérêts de lobbies comme les Lesclercs, les Auchans, les Carrefours et leurs centrales d'achats mégats destructrices ! Des familles riches et puissantes qui font la plus et le beau temps, saccageant tout sur leur passage ! Des êtres immondes sans morale, sans idéal, sans remords !

Des cultures des herbes étrangement vertes !

Posons-nous la question  suivante : Comment cette herbe peut elle pousser dans un champs où a été cultivé des céréales, du maïs, des colzas, des espèces végétales qui ont été aspergés d'herbicides, plus particulièrement des herbicides ?

Et encore, je ne vous parle même pas des insecticides et des fongicides vaporisés par l'agriculteur fier d'avoir un permis l'autorisant à empoisonner ses prés, son champs où se trouvent les vaches artificielles Prim'Holstein que nous observons là dans toutes les campagnes gangrénées par ces empoisonneurs !

Pauvre de nous ! Nous sommes une espèce se considérant comme évoluée et nous nous comportons comme des abrutis notoires ! Nous n'avons aucune considération pour le monde animal domestique, aucun respect pour les espèces sauvages ! Aucun respect entre nous ! Les agriculteurs sont pris pour des moins que rien par des apprentis sorciers, prétendus chercheurs, chimistes et ingénieurs de toutes sortes qui créent des polluants avec une légèreté écœurante ! Et par dessus le marché, ces prétendus scientifiques passent leur temps à mentir par omission ou à cacher leurs résultats désastreux sous prétexte de droits, de brevets qui protègent leurs poisons !

Comment peut-on en être arriver à mentir pour pour continuer à vendre leurs poisons aux agriculteurs non méfiants ? Les jeunes générations à qui ont raconte les histoire des guerres et des ignobles pratiques des nazis par exemple, ne se doutes pas un instant que se qui se déroulent actuellement est la 3ème guerre mondiale, avec une particularité, c'est que les destructions massives pour obtenir le pouvoir et l'argent, se font aux yeux et la barbe de chacun de nous !

Ainsi, si j'ai donné l'impression de critiquer les agriculteurs, ne vous trompez pas ! J'estime qu'ils ne sont pas les organisateurs de cette guerre économique et environnemental et sociale ! Par contre, je leur reproche leur orgueil et leur aveuglement ! A quoi cela sert-il de posséder des matériels monstrueux et d'être à la merci des banquiers et assureurs tout puissant ? A quoi cela sert-il d'avoir une centaine d'hectare si c'est pour empoisonner ses champs, son environnement, ses voisins, ses écoles, ses enfants, ses parents et les espèces sauvages passées en mode survie ? A quoi cela sert-il de courir après des chimères, des richesses illusoires alors que vous perdez la vie par empoisonnement involontaire ou par suicide quand la pression est devenue intolérable ? Je vous le dis, réveillez-vous de ce mauvais rêve et reprenez votre autonomie, ne restez pas entre ce marteau et cette enclume, le marteau étant le monde économique non soutenable, non cohérent, non pérenne, lancé à pleine vitesse comme un train fou et; l'enclume étant le besoin de gagner sa vie grâce à son, ses activités économiques ! Vous devez assurer votre survie économique et pour cela vous devez couper les branches délétères de votre activité et en créer de nouvelles, cette fois des activités vertueuses !

Deux reproches adressés aux agriculteurs !

Si je pourrais leur faire deux reproches, le premier c'est de ne pas faire d'analyse de leur sol, de leur céréales, de leur foin, de leur paille, bref de tous ce qui touchent à leurs animaux ! Et le second reproche, concerne leur caractère, le fameux cheval d'orgueil qui ne ne peut admettre que le voisin n'ait un engin plus grand, plus lourd, plus puissant que celui que lui-même possède ! C'est ce cheval orgueilleux qui vous entraîner dans des dépenses complétement absurdes et intenables d'autant que vous ne pourrez jamais les honorer ! Ces achats à crédit sont aussi des poisons puisqu'ils piègent l'agriculteur et sa famille dans la nasse de notre économie ultra-prédatrice !

Ah satané bonhomme ! Incapable de se raisonner et qui faute de réfléchir et d'observer se sont mis à généraliser des pratiques agricoles assassines, consistant à tuer tout ce qui gêne ! Et à qui l'on a appris des techniques désastreuses et apocalyptiques dans les écoles ingénieurs de l'agro et les écoles agricultures ! Des écoles phagocytés (Je rappelle la définition : Détruire progressivement quelqu'un, quelque chose en les privant de toute autonomie, en s'en rendant maître de l'intérieur) par des lobbies, à travers des professeurs n'ayant pas la force de résister à ces pressions ou pire des professeurs ne comprenant rien au vivant et ayant les mêmes mots à la bouche : rendement, rentabilité, chiffres d'affaires et j'en passe... ! Les précieux savoirs qui devaient permettre aux agriculteurs de considérer le vivant comme une ressource aux multiple vertus a été déconsidéré... considérer comme nuisible !

Des pratiques assassines même dans les cimetières !

Même dans les cimetières ces pratiques assassines et absurdes ont été en vigueur après la deuxième mondiale où les herbes hautes ont été déclarées non désirables et à abattre à tous prix !

Pauvres de nous ! Doué du sens aigu du commerce, certains se sont mis à créer des produit-cides et à les commercialiser si facilement qu'aujourd'hui toutes les sources sont polluées... à tel point que vous ne trouverez pas une seule fontaine sans cette pancarte : Eau non potable !

Alors, le constat étant ce qu'il est, il est inutile de se lamenter ou de s'en prendre à l'agriculteur qui épand dans ses champs et même dans sa cours et dans son propre potager des herbicides pour garder le terrain propre ! Non ! Vous perdriez votre temps et moi aussi ! L'agriculteur est un être solitaire, que le vent et les intempéries a forgé, buriné et endurci ! Il est borné et plein d'idées arrêtées comme celle à ne pas voir ses pratiques dangereuses mais à considérer les autres comme plus polluants ! Alors que la question n'est pas de savoir qui polluent le plus mais de comprendre que chacun de nous doit arrêter de polluer !

Mais revenons à notre problème de santé...

Que faire pour libérer le corps de ces polluants à travers un premier exemple

Un réveil la nuit, puis deux ! Puis trois réveil... Et vous voilà réveillé par une alarme émise par la vessie ! Observons ! Que se passe-t-il réellement ? La vessie n'est plus en état de marche, aussi voyons plus en amont ! La prostate fonctionne-t-elle correctement ? Comment le savoir ? Bon je ne vous laisse pas au milieu du gué... Voyons du côté des reins ! Il suffit de savoir que les reins peuvent être chouchouté c'est-à-dire les libérer des polluants qui les encombrent et perturbent leurs activités !

Une fois les reins libérés, la prostate se libère et retrouve dont état de marche idéale, ce qui va libérer la vessie et qui elle même vous laissera finir votre cycle du sommeil paisiblement et tout ceci sans somnifère ni anti-dépresseur, juste si vous le souhaitez un "pisse mamie" pour vous détendre ou pourquoi pas, respirer un flacon de l'une l'une des huiles essentielles qui possèdent la vertu calmante. Certains docteurs en pharmacie ont tenu à garder et renforcer le savoir des plantes, faites vous plaisir, faites plaisir à votre corps et faites leur plaisir à ces pharmaciens et pharmaciennes : Allez les consulter !

Les reins !

Reste à savoir comment nous pouvons nettoyons les reins ? L'un des secrets nous vient des guérisseurs des amérindiens dont les savoirs s'étendent bien au-delà de cinq siècle sans doute bien au-delà de l'arrivée des conquistadors, fléaux européens en quête de richesse à voler : l'Huile de pépin de courge. Redoutablement efficace et d'ailleurs on se demande pourquoi le corps médical n'en parle pas systématiquement aux familles dont l'un des membres est touchés par ce problème finalement bénin mais si handicapant !

Et je finirai par vous décrire une famille extraordinaire que vous devez garder proche de vous: Les alliacés (ail, échalote, oignon, poireau, ciboulette) que vous mangerez crus, coupés en petits morceaux et mélangés avec vos plats prêts à consommer. N'est pas aisé pour dégager le corps de polluants et redonner l'énergie que vous croyez perdue !

Stress, Burn out et compagnie

Ainsi, soyez sur, qu'il est inutile de rester souffrir pour rien ! Réveillez-vous... cherchez... observez... La clef de votre problème ou celui d'un de vos proches est votre portée et sachez que tout est possible !

Pour le reste de la compréhension, je vous invite à prendre le temps de lire sur ces deux sujets. Il me reste à vous souhaiter bon vent !

Primum non nocere.



Mise à jour le Jeudi, 12 Juillet 2018 05:36
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Information

Copyright © 2018 www.creersansdetruire.com. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Sondage

Connaissez-vous le Pr Gilles-Eric Séralini ?
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 81 invités en ligne

Institut Eco-Conseil

Regarder vraiment..

Genet_2.JPG