Home S'informer De l'herbe... du foin... des pesticides !
De l'herbe, du foin chargés d'herbicides ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Jeudi, 12 Juillet 2018 05:37

Le vert de l'herbe n'est pas synonyme "d'herbes saines"

Êtes vous prêts à faire une ballade dans nos belles campagnes de France ? Oui ! Alors je vous amène avec nous en région, là où les vaches paissent dans les prés, des vaches blanches et noires... Dans un premier temps observons ces vaches ! Nous pouvons remarquer qu'elles sont de plus en plus nombreuses, concentrées dans une parcelle, un troupeau d'une centaine de jeunes vaches qui ont un aspect général triste où vous ressentez une atmosphère pesante. Ces vaches ne résistent pas au delà de 5 à 6 ans, ensuite elles sont abattues...

 

car la quantité de lait produite n'est plus suffisante pour l'agriculteur qui a oublié l'être vivant et parle de quantité, de rentabilité, de chiffre d'affaire et de toute sortes de bêtises de ce genre...

 

Après 5 ou 6 ans passée à donner son lait...

Mais posons-nous la question : Ces vaches que l'on tue si tôt ! Sont-elles tuées en raison de leur incapacité à produire du lait en quantité suffisante ou sont-elles tués en raison de leur incapacité à résister aux pesticides qu'elles absorbes ?

Si nous reprenons l'exemple du corps humain, comme le corps de toutes espèces animales, il est harmonie et équilibre ! L’harmonie est obtenu par une nourriture saine, libérer de tous les poisons comme les insecticides, les fongicides et les herbicides... ces grandes familles de tueurs en séries mortelles pour les espèces ciblées mais aussi mortelle pour les espèces parapluie et les espèces assujetties... Et mortelles pour l'Homme car nous sommes au bout de la chaîne ! Mais qu'en est-il de ces vaches nourries au maïs (pollué d'herbicides et d'insecticides et de fongicides) nourries au soja, complément venant d'ailleurs et chargés aussi de polluants ? Et que dire aussi des céréales chargées aussi de pesticides ? Et qu'en est-il enfin de l'herbe et du foin que ces Prim'Holstein passent le plus clair de leur temps à brouter et ruminer ?

Mais que broutent-elle au juste ces vaches Prim'Holstein ?

Quand ces vaches ne sont pas à brouter de l'herbe chargée de pesticides, plus précisément d'herbicide, elles sont à l'étable à se nourrir de maïs acides & pollués et du fameux complément, le sojas totalement pollués d'une myriade de polluants provenant d'Amérique su Sud. Ces vaches vivent l’enfer de leur camp de concentration. Peut-être l'agriculteur qui les exploite vous dira qu'il aime ses animaux et qu'il les soigne bien mais je vous le dis et je vous le répèterai tant que durera ces pratiques délétères, la vache n'a pas à subir un pareil train de vie dégradant ! C'est un animal doué d'intelligence, certes ayant ces propres caractéristiques, certes ayant ses propres aspirations à vivre paisiblement dans un pré, tout en broutant une prairie composée d'une centaine d'espèces végétales au minimum. Ce qui n'a rien à voir avec une pré où le poison est présent partout et aussi concentré dans la plante que ces vaches artificialisées nommées Prim'Holstein, broutent cette graminée résistant curieusement aux herbicides utilisées pour éradiquer toute espèces jugées concurrentes à cette seule graminée, semé par l'agriculteur ! Et pour couronner le tout... car une seule bêtise monumentale ne suffit pas : il épand de l'azote et l'engrais chimique sur ses champs complétant l'empoisonnement en croyant nourrir le sol ! Pauvres ères que ces générations d'agriculteurs à qui l'on a, grâce à la méthode globale, fermé les portes du savoir (ce qui n'est pas irrémédiable mais demande des efforts importants durant plusieurs années car le cerveau se développe différemment suivant la méthode d'apprentissage) et à qui, ensuite, l'on a ôté l'autonomie au fur et à mesure afin qu'ils ne pensent plus et obéissent comme de gentils toutous ! Ils croient être autonome au sein du syndicat principal le FNSEA, mais la encore, ils se trompent, ils ne sont rien, si des poins que l'on manipule au gré des intérêts de lobbies comme les Lesclercs, les Auchans, les Carrefours et leurs centrales d'achats mégats destructrices ! Des familles riches et puissantes qui font la plus et le beau temps, saccageant tout sur leur passage ! Des êtres immondes sans morale, sans idéal, sans remords !

Des cultures des herbes étrangement vertes !

Posons-nous la question  suivante : Comment cette herbe peut elle pousser dans un champs où a été cultivé des céréales, du maïs, des colzas, des espèces végétales qui ont été aspergés d'herbicides, plus particulièrement des herbicides ?

Et encore, je ne vous parle même pas des insecticides et des fongicides vaporisés par l'agriculteur fier d'avoir un permis l'autorisant à empoisonner ses prés, son champs où se trouvent les vaches artificielles Prim'Holstein que nous observons là dans toutes les campagnes gangrénées par ces empoisonneurs !

Pauvre de nous ! Nous sommes une espèce se considérant comme évoluée et nous nous comportons comme des abrutis notoires ! Nous n'avons aucune considération pour le monde animal domestique, aucun respect pour les espèces sauvages ! Aucun respect entre nous ! Les agriculteurs sont pris pour des moins que rien par des apprentis sorciers, prétendus chercheurs, chimistes et ingénieurs de toutes sortes qui créent des polluants avec une légèreté écœurante ! Et par dessus le marché, ces prétendus scientifiques passent leur temps à mentir par omission ou à cacher leurs résultats désastreux sous prétexte de droits, de brevets qui protègent leurs poisons !

l'Histoire relate les pratiques ignobles de quelques individus mais que dira telle des empoissonnements massifs !

Comment peut-on en être arriver à mentir pour pour continuer à vendre leurs poisons aux agriculteurs non méfiants ? Les jeunes générations à qui on raconte les histoire des guerres et des ignobles pratiques des nazis par exemple, ne se doutent pas un instant que se qui se déroulent actuellement est la 3ème guerre mondiale, avec une particularité, c'est que les destructions massives pour obtenir le pouvoir et l'argent, se font aux yeux et la barbe de chacun de nous, dans les champs, dans nos assiettes et à l'hôpital pour simplifié !

Ne nous trompons pas : Ce ne sont pas les agriculteurs qui sont à la manœuvre mais les lobbies !

Ainsi, si j'ai donné l'impression de critiquer les agriculteurs, ne vous trompez pas ! J'estime qu'ils ne sont pas les organisateurs de cette guerre économique et environnemental et sociale ! Par contre, je leur reproche leur orgueil et leur aveuglement ! A quoi cela sert-il de posséder des matériels monstrueux et d'être à la merci des banquiers et assureurs tout puissant ? A quoi cela sert-il d'avoir une centaine d'hectare si c'est pour empoisonner ses champs, son environnement, ses voisins, ses écoles, ses enfants, ses parents et les espèces sauvages passées en mode survie ? A quoi cela sert-il de courir après des chimères, des richesses illusoires alors que vous perdez la vie par empoisonnement involontaire ou par suicide quand la pression est devenue intolérable ? Je vous le dis, réveillez-vous de ce mauvais rêve et reprenez votre autonomie, ne restez pas entre ce marteau et cette enclume, le marteau étant le monde économique non soutenable, non cohérent, non pérenne, lancé à pleine vitesse comme un train fou et; l'enclume étant le besoin de gagner sa vie grâce à son, ses activités économiques ! Vous devez assurer votre survie économique et pour cela vous devez couper les branches délétères de votre activité et en créer de nouvelles, cette fois des activités vertueuses !

Deux reproches adressés aux agriculteurs !

Si je pourrais leur faire deux reproches, le premier c'est de ne pas faire d'analyse de leur sol, de leur céréales, de leur foin, de leur paille, bref de tous ce qui touchent à leurs animaux ! Et le second reproche, concerne leur caractère, le fameux cheval d'orgueil qui ne ne peut admettre que le voisin n'ait un engin plus grand, plus lourd, plus puissant que celui que lui-même possède ! C'est ce cheval orgueilleux qui vous entraîner dans des dépenses complétement absurdes et intenables d'autant que vous ne pourrez jamais les honorer ! Ces achats à crédit sont aussi des poisons puisqu'ils piègent l'agriculteur et sa famille dans la nasse de notre économie ultra-prédatrice !

Ah satané bonhomme ! Incapable de se raisonner et qui faute de réfléchir et d'observer se sont mis à généraliser des pratiques agricoles assassines, consistant à tuer tout ce qui gêne ! Et à qui l'on a appris des techniques désastreuses et apocalyptiques dans les écoles ingénieurs de l'agro et les écoles agricultures ! Des écoles phagocytés (Je rappelle la définition : Détruire progressivement quelqu'un, quelque chose en les privant de toute autonomie, en s'en rendant maître de l'intérieur) par des lobbies, à travers des professeurs n'ayant pas la force de résister à ces pressions ou pire des professeurs ne comprenant rien au vivant et ayant les mêmes mots à la bouche : rendement, rentabilité, chiffres d'affaires et j'en passe... ! Les précieux savoirs qui devaient permettre aux agriculteurs de considérer le vivant comme une ressource aux multiple vertus a été déconsidéré... considérer comme nuisible !

Des pratiques assassines même dans les cimetières !

Même dans les cimetières ces pratiques assassines et absurdes ont été en vigueur après la deuxième mondiale où les herbes hautes ont été déclarées non désirables et à abattre à tous prix !

Pauvres de nous ! Doué du sens aigu du commerce, certains se sont mis à créer des produit-cides et à les commercialiser si facilement qu'aujourd'hui toutes les sources sont polluées... à tel point que vous ne trouverez pas une seule fontaine sans cette pancarte : Eau non potable !

Alors, le constat étant ce qu'il est, il est inutile de se lamenter ou de s'en prendre à l'agriculteur qui épand dans ses champs et même dans sa cours et dans son propre potager des herbicides pour garder le terrain propre ! Non ! Vous perdriez votre temps et moi aussi ! L'agriculteur est un être solitaire, que le vent et les intempéries a forgé, buriné et endurci ! Il est borné et plein d'idées arrêtées comme celle à ne pas voir ses pratiques dangereuses mais à considérer les autres comme plus polluants !

Alors que la question n'est pas de savoir qui polluent le plus mais de comprendre que chacun de nous doit :

  • Arrêter de polluer !
  • Ne plus acheter ces produits et services polluants
  • Privilégier les filières courtes et de proximité
  • Et... en parler autour de soi
  • Et... aider ceux qui sont pris dans les nasses de cette économie ultra-prédatrices !

Primum non nocere

D'abord ne pas nuire !

 

Mise à jour le Jeudi, 12 Juillet 2018 06:05
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Information

Copyright © 2018 www.creersansdetruire.com. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Sondage

Connaissez-vous le Pr Gilles-Eric Séralini ?
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 118 invités en ligne

Institut Eco-Conseil

Regarder vraiment..

Statue.jpg