Home Sub-conséquences Sous-traitance & Eclavagisme
Sous-traitance & Eclavagisme PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Hervé le Grand   
Mercredi, 21 Juillet 2010 11:55

Sous-traitance : l'esclavagisme du 21ème siècle !Il est plus que temps d'être cohérent, responsable, juste !

Lorsque le commerce n'a pas de limite !

Jusqu'où irons-nous, nous les humains, pour gagner de l'argent ? Il semble que nous n'ayons vraiment pas de limite ! Est-ce être solidaire des populations pauvres d'un pays exploité que de recevoir nos industries polluantes ? Délocaliser est très pratique pour les raisons suivantes :

  • Se décharger de ses responsabilités environnementales, économiques et sociales
  • Réduire les salaires sans aucun scrupule
  • Contourner les lois de son pays, de sa région !
  • Se débarrasser de ses salariés embarrassants et coûteux !
  • La délocalisation est pratique aussi pour augmenter les pressions sur ses sous-traitants en jouant de la concurrence déloyale entre les pays n'ayant pas les mêmes assises sociales !

Et, cerise sur le gâteau de l'hypocrisie, les entreprises concernées n'hésitent pas à communiquer sur les actions développement durable en ayant pris le soin de "virer" des rapports tout ce qui pourrait fâcher et gêner.

Quelles sont les limites des consommateurs ?

Par politesse, par scrupule, par de doux souhaits, par effet d'entraînement nombreux sont les consommateurs qui consomment des produits et services selon les indications des messages publicitaires alléchants, avec des prix toujours plus attractifs ! Lorsque les prix sont spectaculaires, quoi de plus logique pour le consommateur d'être attiré par ces aubaine ! Les entreprises qui excellent dans l'exercice de profiter de la crédulité des consommateurs sont, n'en déplaisent à leur service de communication, des structures gérer par des personnes irresponsables qui ignorent volontairement ou involontairement les effets désastreux à court, moyen et long terme de ces délocalisations.

Comme agir face à la sous-traitance ?

A chacun ses compétences certes mais à chacun d'assumer ses responsabilités. Le plus simple est d'exclure de ses achats les produits et services qui n'ont pas de raison d'être, ni de sens. De même, le consommateur doit faire preuve de bon sens face à une entreprise qui externalise la production de produits manufacturés, ce qui engendre la perte de savoir-faire précieux pour tout pays ! Toute activité perdue sur un territoire est dommageable sauf pour les activités polluantes dont nous connaissons une ou plusieurs alternatives ! Sur notre planète, nous ne pouvons pas nous permettre de gaspiller les énergies non renouvelables sur plus d'une génération !

Nous devons privilégier les activités locales et produire localement ce qui peut l'être. Ne soyons pas dupes de beaux messages et beaux discours qui rendent esclaves tous les sous-traitants dont l'activité est une activité externalisé d'une entreprise qui gère son entreprise comme un financier chien-fou et non pas comme un être humain responsable.

L'OMC est une entité à réformer de fond en comble !

L'Omc, Organisation mondiale du commerce, prônent l'échange à outrance, condamnent tous les peuples qui se laissent appâter par les mirages de la croissance de leur pays. Il n'est pas seulement stupide de se spécialiser au détriment de sa culture et de ses besoins véritables ; c'est surtout très dangereux de dépendre des financiers et autres banquiers, assureurs, industries et des marchands du futiles, de l'inutile et de poisons car ces entités ne sont plus gouvernés par des hommes mais par des intérêts croisés sans âme qui réclament toujours plus, jusqu'à la rupture, c'est-à-dire l'effondrement !

Les peuples doivent reprendre leur autonomie sans s'enfermer dans un carcan exclusif. Les peuples doivent conserver l'ouverture culturelle, sociale tout en maintenant une économie autonome, garante de leur santé, de leur créativité, de leur liberté.

Primum non nocere

Mise à jour le Mardi, 17 Janvier 2012 18:26
 

Information

Copyright © 2019 www.creersansdetruire.com. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Sondage

Connaissez-vous le Pr Gilles-Eric Séralini ?
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 92 invités en ligne

Institut Eco-Conseil

Regarder vraiment..

Genet_3.JPG