Home Lettres ouvertes Emmanuel M.
Lettre ouverte à Emmanuel PDF Imprimer Envoyer

Emmanuel,

L'un de nous n'a certainement pas la connaissance réelle des faits historiques qui ont jalonnés le 20ème siècle ! Plaise qu'il s'agisse de moi car dans le cas où il s'agit de vous Emmanuel, nous aurions un problème de taille, puisque vous êtes Président.

Partant du le principe que les formes d'intelligence sont multiples, très diverses et variées, certainement que nous trouverions votre profil. Je suppose qu'Esope, fabuliste grec, aurait trouvé l'animal qui vous correspond et cela avec facilité et sans rancune ni agressivité ! Cependant, ce profil serait-il celui d'une intelligence à même de capter ce qui est subrepticement enfuit profondément dans les strates de la société française, ressenti essentiel, vital pour pouvoir oeuvrer pour l'ensemble des français et non pour une part d'entre eux !

Ne serait-ce pas votre profil d'intelligence qui expliquerai que vous vous engagez sur les chemins de la croissance ?

Crédits à la consommation & croissance !

Pensez-vous qu'il suffit de relancer cette fameuse croissance en encouragement de nouveau la promotion de crédits à la consommation, celles qui fleurissent de toutes parts sur les chaînes TV, les journaux, les revues, les panneaux publicitaires... pour redonner du pouvoir d'achat aux français ?
Pensez-vous sincèrement que les françaises et les français seraient heureux et surtout rassurés en consommant à crédit, sans que l'équité ne soit installée dans toutes les strates de l'économie ?
Selon vos actions futures, je saurai ce que je peux attendre de vous ou pas ! Rien attendre est peut-être mieux, que redouter les errements, voire apparaître une forme aiguë d'aveuglement qui vous pousserait sur un chemin... sans issue !
Personnellement, je déconsidère le chemin de la croissance à tout va, celui qui favorise le commerce à tout crin ! Certes l'activité économique frémit, malheureusement en contre parti ces activités factices, obsolètes mènent tout un peuple à la dépendance, à la peur de l'huissier et enfin à la ruine ! Et par la même, cette croissance maladive conduit nos alliés, pas plus éclairés, à subir les mêmes tempêtes d'un nature poussée à bout, par la folie humaine illustrée par l'économie occidentale ne respectant rien et écrasant toute concurrence et différence !

Le travail ! Quelle valeur réelle : Positive, neutre ou... Négative !

Tant de français recherchent à travailler, juste travailler tandis que d'autres s'acharnent toujours à gagner plus ! Mais que dire de ceux qui leur laissent croire qu'il ne faudrait pas se préoccuper de la nature du travail, de son utilité réelle et enfin de sa valeur réelle !
Ils ignorent, qu'il ne s'agit pas seulement de créer du travail mais de remettre de la cohérence au sein des territoires !
Le résultat d'un travail peut être positif, neutre ou ce qui est le pire de tout : négatif ! Ainsi, les répercutions de ce dernier cas ne devrait même pas être compté dans le baromètre "croissance" ! Or un nombre considérable d'actions résultant d'un travail effectué ont des effets directs et indirects délétères, dangereux pour nous, au point de mettre des peuples entiers en péril, nous y-compris !
Comme je ne suis pas certain que vous compreniez où je veux en venir car nous ne possédons pas les mêmes bases, le même profil, la même éducation, le même parcours ni donc les mêmes connaissances, je vais prendre des exemples concrets :
  • Laissez proliférer l'idée que les produits jetables sont les bienvenus sur planète où les ressources sont limitées est une aberration ! Elle est d'autant incompréhensible qu'elle s'avère mortelle pour nombre d'espèces, y compris au terme de cette absurdité, la nôtre !
Les produits jetables et l'obsolescence programmée ont désorganisé toute l'économie au point de nous rendre vulnérable sur l'essentiel ! Une croissance forte sur de telles productions et gaspillages d'énergie, de ressources et de temps, est vouée inévitablement à la chute de la civilisation ! Ce ne sera pas la première fois mais peut-être la dernière en raison des risque d'effondrement du monde animal et végétal soumis à notre maladive soif du commerce débridé !

Tour de France & Jets de déchets & Quels exemples pour les enfants et les... adultes !

Ainsi, la prochaine fois que vous visionner les coureurs cyclistes du tour de France, observez ce qu'ils font de leurs bidons, leurs emballages ! Croyez-vous que JM. Blanquer, le ministre de l'éducation, et N. Hulot Ministre de l'écologie qui sont des gens censés et bienveillants, puissent être heureux de voir pareilles scènes se reproduirent plus de mille fois au cour d'une seule course, ne serait-ce que pour les bidons, à concurrence de 6 bidons pour les cent quatre-vingt coureurs ?

Au vingt-et-unième siècle, peut-on être fier de nos sportifs français et étrangers, dès lors qu'ils jettent leurs déchets sur les routes de France ? N'est-ce pas hallucinant et irresponsable quand on sait que nombre d'enfants observent la scène répétée tout le long de la course ?
Quelle marche de la raison avons-nous collectivement ratée pour arriver à de si pitoyables actes reproduits maintes et maintes fois devant les caméras sans qu'aucun journaliste ne révèle son secret écoeurement (du moins j'espère qu'ils le sont !) ?
La puissance négative de tels gestes s'illustre par des routes de France jonchées de monticules de déchets dans les faussés, déchets de natures variées autant que le sont les productions de produits jetables et les emballages et sur-emballages associés ! Aussi cet été, j'espère que ce problème sera définitivement réglé. Sinon, je ne serai pas le seul à être agacé ou navré ou écoeuré de voir voler les déchets sur le Tour de France, et ce sera d'autant plus navrant que l'image de la France est véhiculée à travers les retransmission de cette course.
Et puisque, je ne suis pas certain que ce sujet vous soit familier, je vous donne une piste pour transformer l'essai en actions concrètes :
  1. Considérant que l'équité doit être effective aussi dans le sport, la solution n'est pas de mettre en danger les coureurs et les suiveurs !
  2. Tous les coureurs auraient désormais l'interdiction de jeter un déchet.
  3. Ils devront le conserver avec eux jusqu'au point de ravitaillement suivant et pour ce qui concerne la fin de course, ils devront garder ses déchets avec eux.
  4. Et comme nous connaissons l'espèce humaine, tout déchet qui serait désormais jeté à terre, serait sanctionné par une sanction, type retraits de points, ou minutes !

A propos des charognards du commerce de semences et produits chimiques !

Laissons les coureurs digérer cette couleuvre de déchets et occupons-nous d'un autre sujet encore plus important, vu ses répercutions directes et indirectes : L'agriculture et ses paysans, agriculteurs et industriels de l'agriculture :
Laisser les agriculteurs en pâture des charognards du commerce de semences et produits chimiques est d'une cruauté monstrueuse et même sans nom.
Ainsi les géants de la production des poisons de la chimie de synthèse ont un pouvoir de nuisance sans égal dans l'histoire du monde vu les capacités de nuisance de ces substances chimiques produites qu'ils produisent.
Et ce qui est hallucinant, c'est le fait que ce sont des hommes et des femmes intelligents qui sont à l'origine de ces productions mortelles ! Certes ces chimistes sont intelligents mais malheureusement ils sont dénués de toute capacité à se fixer des garde-fous et à s'y ternir même au péril de leur situation professionnelle. Aussi, je vous pose la question suivante : Attendez-vous un miracle de la part de Stéphane Travert qui ignore le sort des abeilles devant les députés pour mettre un terme à ces inepties ou préférez-vous voir partir Nicolas Hulot dont nous connaissons le sentiment à ce sujet et il me semble, la volonté d'en finir avec ces pesticides à base de chimie de synthèse ?

Une date à retenir : 28 novembre 2012 !

Peu d'entre nous, français somme capable de risquer leur plan de carrière pour ne pas accepter... l'inacceptable !
Sans vous déplaire Emmanuel, je ne sais pas si vous êtes de ceux-là ! Si tel n'est pas le cas, j'en suis désolé pour nous car ce que l'Histoire retiendra de vous, c'est un homme et son équipe qui n'ont pas saisi la dangerosité de notre situation et qui ne pensent qu'à faire du commerce de tout, pour alimenter la fameuse croissance factice ! Jupiter et d'autres Dieux sont des rêves d'autrefois ! Et il ne faudrait pas qu'il vous arrive ce qui est arrivé à tant d'autres qui, pensant être les maitres du monde, ont échoués sur des obstacles élémentaires, ainsi prenons seulement l'exemple d'un français, Napoléon, certes brillant mais Ô combien immature ! Et qui en quête de rêves et de conquêtes, a noyé ses troupes dans une simple rivière le 26 novembre 1812 ! Ah quelle Bérézina ! Ah l'Histoire Emmanuel, l'histoire... !
Je ne sais pas si vous avez en vous la capacité de changer ! Le Général de Gaulle l'avait ! Je ne sais pas non plus si vous avez les épaules assez larges pour dire "non" et "stop" à une bande de commerçants puissants qui font la pluie et le beau temps sur des économies fragilisées de trop de spécialisation ! Oui Emmanuelle, à force de spécialisations et de délocalisation, nous sommes devenus vulnérables aux aléas du temps et du climat. Ainsi, nous gaspillons des énergies gigantesques pour réaliser des transports de marchandises et d'ailleurs dont le prix varie selon le cours du marché et non selon nos réels besoins ?

Si vous l'acceptez, quelques suggestions !

Avez-vous des convictions fortes, vraiment solides et sincères, à même, de vous permettre de faire, ce que la nature à l'agonie, réclame depuis tant d'années :
  • Respecter la vie sous toutes ses formes en supprimant tout sursis à la vente et l'utilisation de pesticides, tels les insecticides de la famille entre autres des néonicotinoïdes (redoutables chimie de guerre contre la nature) et tous produit-cides des familles d'herbicides, de fongicides, etc. !
  • Condamner et donc interdire l'obsolescence programmé de tout produit manufacturé fabriqué en France et importé en France
  • Interdire tous les produits jetables (or domaine de la santé), produits dont la production est insoutenable par notre planète
  • Oeuvre pour l'harmonie dans l'organisation du commerce de proximité en favorisant fiscalement tous les commerçants de petites et moyennes tailles.
  • Retirer le droits de vente de certaines familles de produits aux grands marchands (produits frais : pains, viandes, poissons, fruits et légumes, etc.) car ces grands marchands n'ont pas le sens de l'équité mais le goût pour la rapine (je pense que c'est le mot qui convient le mieux pour qualifié leur méthode de négociation...) !  Le commerce ne doit pas être un ring de box ou le plus fort terrasse le plus faible ! Non, le commerce doit être à l'image de ce que fait nombre d'espèces : de la coopération au plus favorable à l'expansion de vie, à l'économie pour protéger les sources et les ressources et au plus efficace pour trouver ensemble de nouvelles réponses favorables aux développement de la vie sur la base de l'harmonie !
  • Encourager la coopération entre les générations à l'image des projets intergénérationels menés à petites échelles.
  • Et organiser et pratiquer le commerce sur des bases saines à l'intérieur de nos frontières ainsi qu'à l'extérieur afin de protéger les intérêts des pays étrangers (un pays étranger ne doit en aucun cas être un pays dont on pille les ressources ! Pas plus qu'il ne doit servir de poubelle !) autant que notre sécurité alimentaire en diversifiant selon ce que la nature accepte !
  • Etc.

La vie... les religions... les peuples... tous les peuples !

Pour conclure, je dirai ceci, remettant l'accent sur ce qui est vital pour nous tous : se nourrir, vivre dans un environnement sain. un effort particulièrement important doit être fait en faveur des agriculteurs, leurs familles afin que leurs riverains et bien sûr les consommateurs puissent en bénéficier et aussi bien entendu le règne végétal et animal, oui toutes ces espèces qui encore aujourd'hui s'empoisonnent ou se font empoisonner !
Et pour revenir à la notion de travail et de croissance, il faudrait annexer à ces deux mots les termes qui les qualifient ! Pouvons-nous considérer que l'agriculteur qui pollue avec ses poisons travaille pour le bien de la communauté, pour le bien de son pays, pour le bien des nations ! Non Emmanuel ! C'est impossible de le dire sauf à être fada ou indécrotablement versé dans la démence mercantile qui n'a d'autre fin que la misère et donc la guerre !
Enfin, quant à l'interprétation de certains religieux sur le terrain de la politique politicienne et de ses calculs malsains, il serait malvenu de jeter aux orties tous les bienfaits qu'apportent les religions dès lors qu'elles sont basées sur le respect d'autrui ! Cela implique aussi que chaque familles religieuses, fassent preuve de bon sens les actes quant à la consommation de produits et de services nécessaires à l'intégralité de leur besoins. Ce qui doit être au coeur des préoccupations de chacun se sont, l'équité, la vertu, le respect de l'être humain et de toute vie de toute espèce sur terre et ailleurs si dans le futur cela est avéré !

Ainsi, nous devons respecter la vie sous toutes ses formes et respecter la souveraineté des autres peuples même ceux qui vivent au fond des forêts ! Car partout les hommes et les femmes et les enfants doivent être assuré que nous évoluons pour faire le bien, et non pour piller, voler et voire même tuer pour s'accaparer des ressources qui ne sont pas les nôtres !

Considérant par expérience que nous faisons tous des erreurs, des fautes sans même la volonté de nuire, j'espère que vous lirez dans ces lignes des conseils plutôt que des critiques stériles.

Plaise que vous ayez la capacité, le goût et la force d'agir en ce sens sur l’idée du "Primum non nocere*".

* D'abord ne pas nuire !

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Information

Copyright © 2018 www.creersansdetruire.com. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Sondage

Connaissez-vous le Pr Gilles-Eric Séralini ?
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 53 invités en ligne

Institut Eco-Conseil

Regarder vraiment..

Statue.jpg